Soudain monte en Kiona une puissante bouffée de haine, comme un feu dévorant. Elle se redresse, affermit sa démarche, et ses traits doivent être tellement transformés que ceux qui l’entourent reculent d’un pas. Dégainant son couteau de combat,  elle s’entaille la paume de la main gauche. Des gouttes de sang s’écrasent sur la neige gelée.

— Par le sang de mon peuple qui a coulé sur la piste des larmes, par la mort de tous ceux qui ont péri dans cet exode, par le malheur de nous tous, les déshérités de cette planète, maudit soit Ahriman et maudits soient ceux qui envahissent notre monde ! Ils payeront de leur vie le prix de ces souffrances et notre vengeance les poursuivra au-delà de leur mort !

Elle plante le couteau dans le sol rougi.

— Sur Lux Ӕterna, commence ici la guerre sacrée contre Ahriman !

Elle a parlé à voix haute, mais davantage pour elle-même que pour ceux qui l’écoutent. Elle se sent habitée d’une énergie nouvelle, les mots lui sont venus sans qu’elle y pense, comme soufflés par une puissance vertigineuse issue de chaque roc, de chaque branche, du monde de Lux Ӕterna tout entier.

"Une étoile pour les déshérités", extrait. Copyrighht, éditions Rivière Blanche, 2020

Copyright Claire et Robert Belmas

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now