Visiblement, le bébé-chien ne s'était pas remis de la " séance " de la veille : il quittait péniblement son panier pour tituber en zigzag vers un angle du caisson où rien a priori ne pouvait l'attirer ; mais peut-être ses perceptions faussées lui avaient-elles laissé entrevoir sa jatte d'eau, ou une gâterie, ou sa petite balle. Il eut un couinement de surprise et d'effroi quand son museau meurtri heurta la paroi qu'il n'avait pas vue ; il oscilla quelques secondes sur ses courtes pattes blanches, puis tomba sur le flanc pour rester là, immobile et comme résigné.

"Un Bébé pour la vie" (extrait). Copyright Imaginaires Sans Frontières (2001).

Copyright Claire et Robert Belmas

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now