" Thabor ! "
L'ordre a claqué comme une lanière : le loup s'est figé. En quelques bonds précis et silencieux, la femme s'est approchée, un coutelas au poing. Elle prend une position d'attente, muscles tendus, regard aigu. Kernel est pris entre deux feux, il le sait.
" Tuez l'un de nous et l'autre le vengera. "
La voix est rauque, basse et lente, comme si ces paroles exigeaient un effort particulier de celle qui vient de les prononcer. On dirait qu'elle s'applique à bien articuler une langue qui n'est pas habituellement la sienne, ou qu'elle n'a pas utilisée depuis longtemps.
" Qui êtes-vous ? "
La femme marque un temps, puis, sans quitter Kernel des yeux, elle se baisse vivement pour tracer un dessin dans la neige avec la pointe de son couteau : deux fentes obliques figurent des yeux bridés , surmontant un grand V qui stylise une puissante mâchoire.
" Le signe des Loups ", dit Kernel sans hésiter.
La femme hoche brièvement la tête avec satisfaction.
" Je suis Scylhia, du Groupe de l'Est.
- Scylhia comment ?
- Scylhia, c'est tout. Et c'est suffisant pour ceux de ma race. "

"Le Crépuscule des loups" (extrait). Copyright Imaginaires Sans Frontières (2001)

Copyright Claire et Robert Belmas

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now