Nouvelles : le cycle des hypercités

Le contexte

 

Dispersées sur le territoire européen, connectées par des voies express qui enjambent les Terres Mortes, les hypercités sont toutes édifiées sur un même modèle et confrontées aux mêmes problèmes.

L'état des ressources énergétiques s'est amélioré grâce à de nouveaux moyens de stockage qui ont également fait chuter la pollution.
Le
nanorecyclage a permis d'optimiser le circuit des matières premières. Le génie alimentaire s'appuie sur les activités de synthèse et la croissance forcée d'espèces végétales et animales mutantes.

L'équilibre social demeure toutefois instable dans cette société mal préparée aux conséquences quotidiennes des avancées techniques. La robotisation a fait exploser les chiffres du chômage. La généralisation des procédés de reproduction in vitro a coupé les liens affectifs entre les mères et les enfants. Abandons et infanticides se multiplient. De nouvelles espèces cybernétiques (les simulacres) ou organiques (les clones et les androïdes) apparaissent parmi les humains véritables. La gérontocratie s'impose grâce à une panoplie de procédés de rajeunissement.

Dans cette société suicidaire où les jeunes sont une espèce menacée, les pouvoirs publics tentent de faire face à la criminalité et aux troubles sociaux en offrant des emplois bidons et en orchestrant une activité ludique omniprésente, qui recycle les crédits distribués.

Entre le Centre Ville, surveillé et protégé, et la jungle urbaine périphérique, la Moyenne Ceinture est un espace stratégique essentiel où opèrent les Brigades Urbaines.

Les nouvelles

(cliquez sur les titres)

Copyright Claire et Robert Belmas

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now