Kernel distingua bientôt, sous l'assaut de la végétation grimpante, de solides piles de béton dont la partie supérieure se perdait dans les frondaisons. La lumière du soleil ne parvenait pas à percer l'épais manteau vert. Une sourde angoisse alourdissait la pénombre. West s'arrêta.
" C'est ici."
Sa voix était rauque. Elle chuchotait presque. Kernel se dirigea vers les piliers. Des grondements intermittents, venus de la cime des arbres, descendaient vers lui. Il comprit qu'ils se trouvaient sous l'un des ponts du réseau routier qui reliait les mégapoles, enjambant l'immensité végétale.
" Venez voir ", dit la fille.
Un squelette humain de petite taille, probablement celui d'un enfant d'une dizaine d'années, gisait dans un enchevêtrement de ronces. Les os, partiellement rongés avaient été parfaitement nettoyés par les animaux.  Difficile de dire à quand remontait la mort.
West se rapprocha du régulateur jusqu'à ce que son épaule touche la sienne. Elle frissonnait.
"Celui-là est resté sur place. Il était trop lourd pour que les animaux aient pu le traîner. Les enfants en bas âge disparaissent plus vite. "

"Hordes" (extrait). Copyright éditions Rivière Blanche (2014)

Copyright Claire et Robert Belmas

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now