Chroniques des Terres Mortes

Roman mosaïque (recueil de textes imbriqués) de science-fiction (anticipation à moyen terme) publié par  les éditions Imaginaires Sans Frontières (2001).

 Ce roman a obtenu le

Prix Alain Dorémieux 2000

"Chroniques des Terres Mortes" renferme neuf textes qui constituent une fresque historique imaginaire des cent années à venir.

 Les arguments et chronologies de ces textes sont cohérents. Ils sont, de plus, interconnectés par l'intermédiaire de personnages passant d'une intrigue à une autre, ou d'événements décrits dans un texte et dont on voit les répercussions dans un autre. Cette architecture narrative constitue un roman mosaïque.

La technologie et la génétique

Les progrès technologiques exponentiels et, en particulier, ceux des Intelligences Artificielles et du génie génétique, laissent entrevoir, pour un futur proche, de profondes mutations qui annoncent l'avènement d'une humanité transformée et d'espèces nouvelles prêtes à se mêler aux humains ordinaires et à contester leur suprématie.

La trame du recueil est fondée sur la rencontre de plusieurs thèmes relatifs aux évolutions de l'environnement et de la technologie, autant que de l'humanité elle-même.

 

L'environnement

La "désertification" du monde rural est aujourd'hui une réalité. Les agriculteurs ne représentent plus  que 3 % de la population française et leur nombre diminue sans cesse. Chaque année, ce sont 30 000 hectares qui retournent à la forêt ou à la friche.

Parallèlement, on assiste à une croissance démesurée des principaux centres urbains qui, grâce au développement des moyens de transport et de travail modernes, monopolisent les activités, au détriment des petites villes de province qui stagnent, voire régressent au voisinage de ces technopoles tentaculaires.

Ainsi naissent les Terres Mortes et les hypercités.

Copyright Claire et Robert Belmas

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now